Les médias donnent de la voix à RegroupementPPLOCAL

Le communiqué de presse mis en ligne sur notre site internet (disponible en pdf) et expédié le 5 juillet 2016 a été repris par les médias qui avaient déjà fait écho¹ ² aux actions de l’association sur « l’affaire SoLocal ».

Les liens renvoient aux articles lorsqu’ils sont accessibles en ligne.

Le Figaro Bourse parle à nouveau du dossier SoLocal.

Extrait :

« Les actionnaires réunis dans l’association demandent la désignation d’un autre mandataire « c’est à dire qui n’ait pas été impliqué dans la restructuration financière précédente -, désignation assortie d’une mission d’expertise sur le bien- fondé du plan de restructuration financière envisagé. »

Capital publie à propos des actions de l’association.

Extrait : 

« L’association RegroupementPPLOCAL […] a lancé une action en justice demandant la rétractation de l’Ordonnance de désignation d’un mandataire ad hoc qui doit accompagner le groupe dans sa restructuration. RegroupementPPLOCAL dénonce le choix de Frédéric Abitbol « alors que le plan de sauvegarde adopté sous son égide était inadapté et n’a manifestement pas été de nature à assurer la pérennité de l’entreprise ».

CercleFinance.fr revient sur la nouvelle action de RegroupementPPLOCAL

Extrait :

« RegroupementPPLocal, une association de défense des actionnaires de Solocal Group, a annoncé mardi avoir engagé de premières actions juridiques.

[…]

L’association – qui revendique près de 1000 adhérents – précise que d’autres initiatives de nature judiciaire sont actuellement en cours de préparation. »

D’autres ont diffusé l’article tel que VotreArgent.fr (L’Express) mais aussi LaTribune Zonebourse, Boursorama, ABCbourse.com

Par ailleurs, une dépêche a été traitée par l’AFP sous le titre « SoLocal (ex-PagesJaunes): des actionnaires demandent en justice un nouveau mandataire ad hoc« .

Extrait :

[…]
« RegroupementPPLOCAL, qui revendique plus de 1.000 adhérents, a annoncé dans un communiqué mardi avoir « formé tierce opposition » afin de demander « la rétractation de l’Ordonnance (du Tribunal de Commerce de Nanterre, NDLR) de désignation d’un mandataire ad hoc (…) dans la mesure où le mandataire désigné est M. Frédéric Abitbol alors que le plan de sauvegarde adopté sous son égide était inadapté et n’a manifestement pas été de nature à assurer la pérennité de l’entreprise ».
[…]
Les actionnaires qui ont injecté 440 millions d’euros dans le groupe depuis 2014 reprochent à sa direction des « manquements » en termes d’information financière qui auraient à leurs yeux fait plonger le titre de SoLocal. Ils s’interrogent sur la « sincérité des comptes » 2015 du groupe, sur « les rémunérations excessives (…) accordées à l’équipe dirigeante » et sur un « report de l’assemblée générale » des actionnaires. »[…]

Enfin, le quotidien l’AGEFI consacre un article pour son édition de 14h (article réservé aux abonnés) à propos de l’action judiciaire.

Extrait :

    « L’Association de défense des actionnaires de Solocal Group a mis ses menaces à exécution ! L’association RegroupementPPLOCAL vient d’engager une action judiciaire devant le tribunal de commerce de Nanterre pour demander une rétractation de l’Ordonnance de désignation de Frédéric Abitbol comme mandataire ad hoc, et pour demander la désignation d’un nouveau mandataire ad hoc – non impliqué dans la restructuration financière précédente – désignation assortie d’une mission d’expertise sur le bienfondé du plan de restructuration financière envisagé. »