Safran / Zodiac : Une nouvelle offre simplifiée.

Après l’annonce d’une offre simplifiée et revu à la baisse par Safran, qui propose 25 euros par titre contre 29,47 euros précédemment.

Le projet modifié prendra la forme d’une offre publique amicale à l’issue de laquelle Safran devrait prendre le « contrôle exclusif » de Zodiac Aerospace.

 

Le groupe aéronautique Français a simplifié son offre :

1 / Le motoriste propose désormais une offre plus classique: une offre en cash à 25 euros l’action, non plafonnée, et une offre subsidiaire, en titres Safran, limitée à 31,4% du capital de Zodiac, et assortie d’une interdiction de cession des actions durant trois ans.

2 / Aussi, la transaction est désormais structurée comme une offre unique, tous les actionnaires bénéficient d’un traitement identique, l’assemblée générale a son mot à dire, le nombre de membres indépendants au conseil d’administration est porté à 50% et il n’y a pas d’accord d’actionnaires qui créerait un contrôle de fait exercé par l’Etat français et les familles propriétaires de Zodiac.

3 / Enfin, Safran a maintenu son objectif de 200 millions d’euros de synergies par an, dont 90% trois ans après la fin de l’opération, et 100% à horizon de cinq ans, grâce à « l’optimisation des implantations internationales », en clair la rationalisation des nombreuses usines de Zodiac. Il a confirmé sa promesse de lancer un programme de rachat d’actions à hauteur de 2,3 milliards d’euros sur deux ans. Le motoriste assure vouloir continuer de verser 40% de son résultat net en dividendes, et promet de rester dans la catégorie investment grade des agences de notation.

 

L’opération doit donner naissance à un géant de plus de 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires, numéro deux mondial des équipements aéronautiques et numéro trois du secteur aéronautique en dehors des avionneurs. Le nouvel ensemble devrait regrouper 92.000 salariés, dont 45.000 en France. Elle devrait avoir un effet relutif sur le résultat net par action proche de 10 % dès la première année et supérieur à 15 % dès la deuxième année.

Le dépôt de l’offre est soumis à l’approbation par l’assemblée générale extraordinaire de Safran du 15 juin. L’opération devrait être bouclée fin 2017, et le contrôle de Zodiac complété tout début 2018.

 

RegroupementPPlocal se réjouit que tous les éléments qu’il avait soulevés sur la gouvernance aient trouvé un écho favorable dans cette nouvelle proposition entre Safran et Zodiac.