SoLocal : Proxinvest conseille de voter contre le plan

Dans une étude publiée le mercredi 5 octobre, la société de conseil auprès des investisseurs, Proxinvest, a affirmé son opposition au plan de restructuration financière de SoLocal Group. Un appui de plus à la politique de vote de RegroupementPPLOCAL.

Dans sa « lettre conseil » du mercredi 5 octobre, Proxinvest explique en détail sa politique de vote pour l’Assemblée générale de SoLocal, du 19 octobre 2016. Entre autres recommandations, l’expert conseille de voter contre les résolutions 15 à 20, relatives au plan de restructuration financière. Ces consignes de vote rejettent les résolutions ayant trait au plan de restructuration financière.

Extrait :

Les 15ème à 20ème résolutions forment un tout ; la non-approbation par l’assemblée générale de l’une quelconque d’entre elles empêcherait la mise en œuvre du plan de restructuration financière.

Concernant la 18ème résolution – Autorisation d’augmentation du capital par incorporation de primes : opération autorisée plafonnée à 3 887 656 € en nominal. Autorisation exclue en période d’offre. Durée de l’autorisation : 12 mois – Proxinvest estime que :

Alors que le projet initial prévoyait l’attribution gratuite aux actionnaires de bons de souscriptions d’actions (BSA) exerçables à 1,5€, le conseil d’administration, suite à l’insatisfaction de l’association d’actionnaires RegroupementPPLocal, propose désormais une attribution d’actions gratuites. Il est par définition préférable d’obtenir une action gratuite qu’un BSA exerçable à 1,5€ même si le BSA présentait l’avantage d’apporter de futures liquidités à l’entreprise en cas d’exercice.

La résolution permet d’améliorer légèrement le sort des actionnaires et mériterait donc d’être soutenue : toutefois, l’annonce de cette distribution d’actions gratuites aux actionnaires a été compensée par un nouveau cadeau fait aux créanciers.

En effet, alors que le plan Conquérir 2018 prévoyait un taux sur la dette résiduelle proche du coût de la dette actuelle, soit 5,5%, il est désormais proposé que la dette résiduelle de 400M€ soit rémunéré à un taux de 7-8% au cours des six premiers mois, puis une marge de 3 à 9% en sus de l’Euribor 3 mois, fonction de l’effet levier.

Les résolutions 15 à 20 formant un tout et les conditions financières du plan de restructuration favorisant trop les créanciers, nous recommandons aux actionnaires de s’opposer.

recommandations-proxinvest

Vous pouvez lire l’étude de 35 pages très étayée (payante) dans son intégralité en suivant ce lien: https://www.researchpool.com/provider/proxinvest/solocal-group-local-etude-ag-du-19102016