Une Lettre au Tribunal de commerce pour être alerté

Ce vendredi 10 juin, l’association RegroupementPPLOCAL a envoyé une lettre au président du Tribunal de commerce pour le mettre au courant de la situation et demander à être alerté sur de potentiels plans de restructuration à venir. En effet, l’association fédère des membres qui pèsent maintenant près de 10 % du capital.

Extraits :

« Il est apparu au fil des mois depuis juillet 2015 que la communication de la société tendait à faire baisser le cours de bourse de l’action, sans doute pour faciliter un rééquilibrage du bilan de Solocal et mieux inciter les créanciers à des conversions en actions sur des bases très favorables pour eux.

[…]

Par ordonnance de début mai 2016, le Tribunal de Commerce a consenti à la demande de la société à reporter la tenue de son assemblée générale ordinaire devant approuver les comptes de l’exercice 2015 «de telle manière que les actionnaires puissent statuer à la fois sur les comptes 2015 et sur la restructuration», ceci sans autre détail et sans suspension de cours.

[…]

Les comptes de l’exercice 2015 approuvés par le conseil d’administration de la société et certifiés par ses commissaires aux comptes sont datés de février 2016, avant que le document de référence 2015 n’ait été publié comme chaque année sur le site internet.

Il n’existait donc aucun empêchement à la tenue de l’assemblée générale ordinaire. Le motif invoqué de négociations en cours sur la dette n’empêche aucunement l’approbation des comptes de l’exercice passé. Ce refus est d’autant moins acceptable que la société indique dans son communiqué du 19 mai que ces négociations ne sont pas certaines d’aboutir… Tout en évoquant, par ailleurs, une dilution « massive » des actionnaires actuels.

Il serait difficile de faire davantage si l’on souhaitait « plomber » le cours de bourse d’une société : résultat d’ailleurs atteint par ledit communiqué puisqu’en 48 heures le cours de Solocal perdait près de 50%… pour tomber à 2.86 euros.

Nous souhaitons donc par le présent courrier attirer votre attention sur ces faits qui nous semblent totalement déloyaux à l’égard d’actionnaires qui, quand ils ont été sollicités, ont parfaitement respecté leur part du contrat social qui les lie à la société.

L’association RegroupemementPPLOCAL revendique donc le droit d’être consultée sur toute procédure ou tout plan de refinancement qui pourrait être soumis au Tribunal de Commerce. D’autres solutions existent que celles en cours de préparation par la Direction actuelle de Solocal, solutions qui respectent les droits de toutes les parties prenantes au pacte social de la société.

[…]

Veuillez retrouver l’intégralité de la lettre en format pdf ICI.